lundi 2 juin 2008

Le cours des jours...

Bien des poussières ont tombé depuis la dernière fois où je me suis assise devant mon écran pour inscrire ici quelques tourments, quelques pensées, quelques rêves et quelques fragments de moi, tout simplement. Après ces mois d'absence et ces mois de silence, voici les pensées qui se sont bousculées pour trouver leur place ici...

Je me suis surprise tout à l'heure à songer à tout ce qui, dans ma vie, a changé depuis que j'ai aposé mes premiers mots ici alors que je venais de m'approprier ce petit espace virtuel. Il y a déjà plus d'un an que je donnais naissance à cet univers littéraire qui, je réalise, m'aura aidé à traverser les différentes épreuves que la vie avait décidé de m'imposer à cette époque de mon existence. De m'arrêter quelques instants pour réaliser que le temps nous façonne et nous guérit tout doucement me rappelle à quel point après chaque tempête se trouvent des acalmies qui méritent d'être nommées pour tout le passé qu'elles camoufflent sous leurs brises satinées.

Aujourd'hui encore, je suis capable de me rappeler le mal-être qui a pu m'habiter alors que je vivais cette rupture, ce déménagement et ces remises en question qui laissaient planer au dessus de moi ce grand nuage de solitude, d'incertitudes et d'insécurités face à tout ce qui pouvait m'habiter. Je regrettais ce passé, je redoutais le futur et j'angoissais le présent. Pour continuer d'avancer, je n'ai pu faire autrement que de lâcher prise sur le passé pour garder la tête bien haute pour affronter les lendemains.

C'est donc à travers tous ces sabliers écoulés que j'ai tranquillement appris à gérer cette solitude si longtemps redoutée. C'est également à travers cette solitude que j'ai tranquillement commencé à me retrouver et à respecter ce qui bouillonnait en moi. C'est suite à ce chaos que je suis parvenue à prendre davantage soin de moi et à vivre plus sereinement le présent. C 'est finalement au moment où je n'en ressentais plus le besoin que j'ai trouvé quelqu'un avec qui continuer mon chemin...

Aujourd'hui, j'ai cet allié qui marche à mes côtés, et tranquillement j'arrive à accepter qu'il est là pour partager ce bonheur que je me dois de créer alors que nous sommes les propres maîtres de notre destinée. Aujourd'hui, j'ai cet allié qui marche à mes côtés et m'amène à préserver cette indépendance pour laquelle j'ai tant travaillé. Aujourd'hui, j'ai cet allié qui marche à mes côtés, et tranquillement j'ai cette impression d'avoir trouvé l'équilibre qui me permet de rester à ses côtés alors que de petites secousses plus violentes peuvent parfois ébranler ces fondations qui semblent bien ancrées. Aujourd'hui, j'ai cet allié qui marche à mes côtés et lorsque je m'arrête de marcher pour observer tous les pas que nous avons foulés, j'ai confiance qu'un long chemin nous est tracé...

Finalement, il m'apparaît évident aujourd'hui qu'au coeur des tempêtes se trouvent des catastrophes nécessaires à notre épanouissement et qu'au coeur des acalmies se trouvent des vents plus violents pour nous rappeler que la beauté de la vie se retrouve forcément dans cette capacité qui nous habite de traverser vents et marées...

7 commentaires:

Grande Dame a dit…

Bon matin!

Je suis très heureuse de te lire! Comment vas-tu?

Et ce voyage en Terre de feu, c'était en début d'année, non? Et puis?

Fragments de lucidité a dit…

De vous lire ce matin me fait chaud au coeur! Après tous ces mois d'absence, j'imaginais mes lecteurs avoir déserté Fragments de lucidité!

Je vais très bien... ma vie a repris un cours plutôt serein, il y a seulement ce petit voyage en Terre de feu qui a manqué à l'appel dans la dernière année mais par contre, je compte toujours y mettre les pieds...!

Et vous? Ce voyage, ce petit poupon en devenir, ces cours d'accordéon, ces enfants qui grandissent... Comment allez-vous?

Au plaisir de vous lire Grande Dame!

Trademarq a dit…

Yeah... ton billet Rien n'est acquis suivi de ton long silence me laissait présager une tempête intérieure, mais à lire ton article ici je suis bien content pour toi que tout va pour le mieux!

Et j'aime bien la philosophie dont tu fais preuve. Vraiment.

Marq

Fragments de lucidité a dit…

Marq, contente de voir que tu es toujours de passage ici...

J'espère que de ton côté, tout va pour le mieux également! Je me fais bien discrète mais toujours fidèle lectrice de tes billets!

À bientôt!

Annie B a dit…

Oh Jolie Julie... quand tu parles de vents et de marées, je succombe...

Y'avait belle lurette que je ne t'avais pas lue!!!

C'est vrai que t'en as fait du chemin!

Karim'Agine a dit…

Dis donc, tu n'as pas perdu la main toi! Contente de reprendre des nouvelles. Il s'en est passé des choses depuis notre dernière promesse e café!!!Je suis très heureuse pour toi.

Anonyme a dit…

je suis contente de lire ce passagema belle amie...il y en a un aussi qui serait content...continue de cultiver cette sérénité si longtemps cherchée...